Pourquoi mon chien s’étouffe ?

Surtout quand ils sont jeunes, les chiens ont tendance à avaler tout ce qui leur passe sous le museau, ce qui peut les mettre en danger de mort dans le cas où le corps étranger ne peut pas être expulsé seul. C’est une situation terrifiante que chaque propriétaire de chien craint. Mais que faire si cela vous arrive ? Comment réagir efficacement et rapidement pour sauver la vie de votre fidèle compagnon ?

Que faire quand votre chien s’étouffe, s’étrangle, s’il suffoque ou s’il émet des bruits de cochons… Pourquoi s’étouffe-t-il ? Que se passe-t-il ? Quels gestes adopter ? Comment prévenir ce phénomène ? On vous explique tout. Ne laissez pas l’ignorance mettre votre chien en danger. Continuez à lire pour devenir le héros que votre chien pense que vous êtes.

Les symptômes clés de l’étouffement chez les chiens

Pour détecter si votre chien s’étouffe il vous faudra être attentif à son comportement. Votre chien est un animal expressif et ses bruits et ses changements de comportement doivent pouvoir vous alerter s’il commence à suffoquer.

Pourquoi votre chien pourrait s’étouffer : les causes courantes

Si votre chien est en train de s’étouffer, c’est qu’il ne réussit plus à respirer, la cause provient sans doute d’un corps étranger qu’il a avalé. Il peut s’agir d’un objet volumineux ou d’un aliment mal mastiqué. L’objet en question obstrue sans doute une partie de l’appareil respiratoire. La gêne peut provenir du pharynx, c’est-à-dire dans le fond de la gueule, ou du larynx c’est-à-dire au niveau des cordes vocales, ou encore un peu plus bas dans la trachée qui se situe au-dessus de l’œsophage.

L’éternuement inversé : Ce n’est pas un étouffement !

Dans le cas d’un « éternuement à l’envers » aussi appelé « reverse sneezing » il ne s’agit pas d’un objet coincé. On peut le distinguer d’un étouffement, car le chien fait de gros efforts pour respirer, le cou de l’animal s’étire, et ses lèvres sont aspirées vers l’intérieur de sa gueule qui reste complément fermé. Il émet un bruit caractéristique proche d’un grognement de cochon. Les causes sont multiples et peuvent être provoquées par une infection, des parasites ou encore corps étranger coinsé.

Signaux d’alerte : Comment reconnaître un chien en détresse

Retrouvez ici les signes de détresse qui doivent vous alerter :

  • Votre chien peut avoir des spasmes, c’est-à-dire qu’il remue beaucoup de manières incontrôlées et peut se mettre à trembler.
  • L’hypersalivation de votre chien, qui se manifeste par une production abondante et incontrôlée de salive, peu aussi être un signe d’étouffement.
  • Les yeux qui sortent de leurs orbites et aussi un indice que votre animal est en difficulté respiratoire.
  • La toux, marquée par des sifflements ou des grognements proche d’un râle peut aussi illustrer un manque d’oxygène. Notez que d’autres maladies respiratoires peuvent en être la cause.
  • Une agitation anormale, et compulsive de votre animal, comme le fait de se frotter le museau avec insistance peut aussi signifier qu’un corps étranger obstrue les voies respiratoires.
  • Le bleuissement de la langue et des gencives et aussi une alerte d’un manque manifeste d’oxygène de votre poilu.
Un chien qui s'étouffe reconnaissable par ses yeux exorbités, une sur-salivation et des grognements lourds
Yeux exorbités, salive et grognement doivent vous alerter

Premiers secours : Actions immédiates en cas d’étouffement

Une fois l’étouffement diagnostiqué, il convient de garder son calme et d’agir vite. Essayez d’ouvrir la gueule de votre chien afin d’identifier l’objet à l’origine de l’étouffement, si vous parvenez à le voir essayer de lui retirer. Prenez garde de ne pas l’enfoncer davantage dans sa gorge car votre chien pourrait avoir des réactions très agressives et vous mordre.

Si vous ne parvenez pas à extraire le corps étranger ou si vous n’arrivez à identifier l’origine de la gêne. Vous allez devoir pratiquer une des manœuvres décrites ci-dessous.

Méthodes de secours : 3 gestes vitaux pour sauver votre chien

Si votre animal n’est pas bien et semble sur le point de s’étouffer voici trois méthodes simples qui pourraient l’aider à surmonter sa crise ou au moins à le soulager un peu.

1. Le massage de la gorge :

Frottez activement le cou de votre chien. L’objectif est d’aider votre animal à faire passer l’objet avalé

2.Faire boire de l’eau :

Mettre à disposition une gamelle d’eau fraiche, voir lui mettre de l’eau dans la gueule. La déglutition pourrait permettre de fluidifier le conduit œsophagien et aider ainsi à faire passer l’objet dans l’estomac.

3. Couvrir quelques secondes la bouche et le museau

En lui couvrant avec votre main les voies respiratoires vous stimulez l’instinct de survie. L’objectif est de provoquer un réflexe d’expulsion afin de faire sortir vers l’extérieur l’object.

un chien qui s'étouffe, avec la gueule grande ouverte, de la bave et la langue bleue
De bons réflexes et des gestes simples peuvent aider votre chien

Gestes d’urgence spécifiques selon la taille de votre chien :

Les bons gestes en cas d’étouffement pour chiens de petite taille :

Si votre chien est de petite taille, posez sur vos genoux et mettez lui la tête en bas. Puis joignez vos deux mains sur le ventre de votre animal pour les poser sur la dernière côte. Effectuez un mouvement doux mais ferme en enfonçant vos doigts et en appuyant dans un mouvement descendant. Répétez la manœuvre cinq fois puis vérifiez si l’objet et arrivé dans la gueule ou s’il est sorti. Si ce n’est pas le cas recommencer l’opération.

Les bons gestes en cas d’étouffement pour les gros chiens :

Dans le cas d’un chien de taille imposante, vous devez tenter la manœuvre de Heimlich pour les chiens. C’est un geste médical applicable aussi à l’homme en cas d’étouffement.

1er Étape : Placez-vous debout ou à genoux derrière votre chien, ou encore allongé votre chien sur le flanc

2ème Étape : Entourer son abdomen de vos deux bras sur bas des côtes, serrer le poing d’une de vos deux mains et attrapé le avec votre autre main.

3ème Étape : Placer votre poing au centre au niveau de l’estomac et serré, réalisez ainsi cinq compressions du ventre. Appuyez de manière ferme en fonction de la taille de votre chien dans un mouvement qui remonte vers l’abdomen afin d’obtenir un résultat.

4ème Étape : Verifier maintenant que le corps étranger a bien été expulsé ou qu’il est prêt à être recraché.

Si c’est le cas retirez le et pratiquez trois respiration bouches à museau (soufflez doucement une respiration dans sa truffe), si ce n’est pas le cas recommencer les compressions.

Dans tous les cas une visite en urgence chez le vétérinaire le plus proche est recommandée.

Échec des premiers secours : Prochaines étapes

Si malgré les manœuvres l’objet est toujours coincé, il est impératif de prendre contact avec un service d’urgence vétérinaire voir les pompiers. En attendant leur arrivée pratiquer une réanimation cardiovasculaire. Si votre chien est inconscient allongez-le sur son flanc droit et cherché par tous les moyens à lui retirer l’objet. Une fois le corps étranger retiré, tirer la langue de votre chien pour libérer au maximum les voies respiratoires. Pratiquez une respiration artificiel type bouche à truffe en attendant l’arrive des secours.

Prévention : Comment minimiser les risques d’étouffement

De bonnes habitudes :

Les chiens particulièrement tout quand ils sont jeunes peuvent parfois être de véritables chiens gloutons. Au-delà de manger vite ils peuvent ingérer n’importe quoi, et confondre un morceau de bois avec une friandise par exemple. Dans de tels cas, inspectez régulier ce que votre chien porte à sa bouche et enlevez au plus vite les objets potentiellement dangereux. Dressez-le pour qu’il change son comportement et qu’il ne recommence pas.

Un collier pas trop serré :

Les étouffements peuvent aussi avoir pour cause un collier trop serré ou dans le cas où votre chien tire un peu trop fort sur sa laisse. Dans l’idéal préféré un collier anti-étouffement voir un harnais. Dans le cas collier classique au moment d’attacher le collier il faut s’assurer que deux doigts peuvent passer en le cou et la lanière. Évidemment en cas de gêne respiratoire de votre animal, laissez plus de leste.

Apprendre les bons gestes :

Afin de ne pas être stressé dans le cas où votre animal serait en proie à des difficultés respiratoire, le plus simple est d’en parler à votre vétérinaire lors de votre prochaine visite. Demandez-lui de vous montrer sur votre chien les manœuvres d’urgence. Autre solution vous pouvez vous initier aux premiers soins grâce à une formation au secourisme canin afin d’être parée à toute eventualité.

Vous voulez en savoir plus sur la santé et l’alimentation de votre chien ?

👇 Cliquez sur les liens ci-dessus pour devenir un expert en soins pour chiens !

Votre avis compte pour nous :
[Note moyenne: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *